Quelle tendance pour le marché immobilier en 2020 ?

Ne manquez pas les dernières nouvelles du marché immobilier français en 2020, notamment les actualités immobilières en 2020 : évolution des taux d’intérêt, critères bancaires pour l’obtention d’un logement ou d’un crédit immobilier, etc. Découvrez les derniers changements et tendances du marché immobilier en 2020. 

Marché immobilier : tendance en 2020

Avant la crise de la Covid-19, les spécialistes de l’immobilier s’attendaient à une reprise du marché en 2020, principalement en raison du ralentissement de la croissance des prix. Cependant, l’épidémie et les mesures prises pour contenir les autorités affectent le développement du marché immobilier : les visites « physiques » des propriétés sont reportées, la signature des documents de vente est quelquefois repoussée, le temps de traitement des documents de prêts est allongé, etc. Les semaines d’inactivité auront un impact important sur le nombre de transactions. Selon certaines plateformes d’actualités de l’immobilier et astuces juridiques, la quantité des ventes dans l’ancien est susceptible de baisser de 30 % en 2020. La progression du marché immobilier augmente le risque de résistance des agences. Cependant, les conséquences de la crise pourraient différer significativement selon les parties du marché analysées. Après une forte baisse, l’activité immobilière commerciale devrait reprendre prochainement lorsque l’épidémie sera levée. La reprise peut être beaucoup plus lente dans les domaines les plus touchés (location de bureaux aux grandes sociétés, centres commerciaux, etc.).

Pour information, il existe une agence immobilière qui vous permet de suivre les .  

Une croissance des coûts de l’immobilier dans l’ancien qui change selon les régions

Il n’est pas étonnant que les prix dans les grandes villes augmentent. Ils devraient augmenter de 5 % et ceux à Paris pourraient augmenter de 6 %.

Cependant, la capitale n’est pas la seule à avoir vu les prix monter comme auraient dû l’être les plus grosses hausses à Nantes et à Toulouse : + 9 %. Cette tendance à l’augmentation peut être inquiétante, mais pourrait être compensée par une réduction des taux hypothécaires. Bonne nouvelle pour les investisseurs !

Si les prix ont sensiblement augmenté dans les grandes villes, Nantes, Toulouse et Paris ne représentent pas le reste des territoires français où de telles augmentations ne devraient pas s’appliquer. Lorsque les prix augmentent dans les grandes villes, ils doivent stagner dans les zones rurales.

Une demande qui ne cesse de croître

 Malgré la hausse des prix, la demande reste au niveau actuel. En effet, les taux hypothécaires restent attractifs pour les acheteurs potentiels, leur garantissant ainsi suffisamment de crédit pour investir.

Les actualités immobilières ont été abondantes en 2019. Le volume des transactions immobilières a dépassé le million l’année précédente, soit une augmentation de plus de 10 % par rapport à l’année précédente. Cette forte augmentation s’explique par le fait que la propriété est rassurante ! Les Français estiment qu’investir, c’est obtenir un investissement rentable et sûr et se constituer un capital à long terme.

Combien de m2 peut-on gagner en quittant Paris ?
Discrimination dans l’immobilier, une formation désormais obligatoire !