Rappel sur la méthode de calcul d’une plus-value immobilière

Qu’est-ce que la plus-value immobilière ? La plus-value immobilière est réalisée lors de la vente d’une propriété. Notamment, quand il y a un bénéfice. En d’autres mots, lorsque le prix de vente est supérieur au prix d’achat initial. Ce qui est le cas de la majorité des investissements immobiliers depuis ces dernières années. Alors, comment est calculé ce fameux bénéfice ? Comment savoir si le calcul d’une plus-value immobilière est juste ? Sans que le calcul ne devienne ni un secret ni un casse-tête pour vous, voici quelques indices qui vous seront d’une grande aide pour éviter l’injustice après une vente.  

Qu’est-ce que la plus-value ?

Avant de vous lancer dans l’investissement immobilier, il est indispensable de connaître les détails importants de ce domaine. Plus particulièrement, les bases. Des bases, telles que la plus-value immobilière. Une plus-value, comment fonctionne-t-elle ? Le principe est simple. Tout propriétaire qui revend un bien immobilier est susceptible de réaliser un bénéfice. Un bénéfice qui est légalement appelé plus-value dans le monde des affaires. Cela se produit lorsqu’il existe une marge entre le prix d’achat et le prix de revente. Ce qu’il faut savoir, c’est que cette dernière est imposable. Les règlements en vigueur en la matière sont d’ailleurs stricts en ce qui concerne cette taxation.

Sur quelles bases est-elle calculée ?

Comment se fait le calcul d’une plus-value immobilière ? Contrairement aux idées faites, il n’y a rien de compliqué. Selon la loi, le calcul se fait en deux étapes bien distinctes. La première étape consiste à savoir le prix d’acquisition tandis que la deuxième étape consiste à déterminer le prix de vente. Comment fonctionne le mécanisme ? Pour déterminer le prix de cession, il faut connaître la valeur réelle du bien indiquée dans l’acte de vente. De cette valeur réelle sont ensuite déduits tous les frais liés à la cession, il s’agit par exemple du TVA. Quant aux prix d’acquisition, celui-ci est constitué du prix d’achat ainsi que des frais et des dépenses liés à l’acquisition. Au final, la différence entre le prix de vente et le prix d’achat donne lieu à la plus-value.

Plus-value immobilière : pouvez-vous en être exonéré des taxes ?

Lorsqu’il s’agit d’impôt, la première question est : comment en être exonéré ? Le calcul d’une plus-value immobilière n’échappe pas à la question. Depuis le début de l’année 2020, les bénéfices réalisés lors d’une vente de résidence principale sont complètement exonérés de taxes. Cela, dans l’unique but de permettre au propriétaire de financer sans aucune difficulté l’achat d’un nouveau logement. Mais il n’y a pas que les résidences qui échappent à la taxation. Les propriétés dont les prix de vente sont inférieurs à 15 000 euros sont également exonérées.

Etiquette énergie : quel impact sur le prix de vente ?
Location : Les éléments obligatoires du contrat d’un logement vide