Immobilier : la valeur verte, nouveau critère de vente ?

La performance énergétique d’une maison influence directement le prix et la valeur de vente d’un logement : c’est la valeur verte de l’immobilier. L’élaboration de travaux de rénovation énergétique donne la possibilité d’améliorer la performance du logement, puis d’effectuer sa vente au meilleur prix. Cela figure dans les critères de plus en plus étudiés pendant une acquisition immobilière. La performance énergétique d’un logement reste un véritable argument de vente. La valeur verte d’un logement consiste à la variation de sa valeur au loyer ou au prix par rapport à sa performance environnementale. Vous allez découvrir que la valeur verte de l’immobilier est un nouveau critère de vente.

Valeur verte de l’immobilier : qu’est-ce que c’est ?

Dans le monde de l’immobilier, la valeur verte d’un immeuble ou d’un logement correspond à l’augmentation de son coût et de sa valeur. Cela est généré par l’optimisation de sa performance environnementale et énergétique par rapport à un autre bien. Concrètement, la valeur verte d’un logement se calcule en fonction de sa capacité à diminuer sa consommation d’énergie sans défavoriser le confort de ses occupants. Quand le bien consomme moins d’énergie, le taux de la performance énergétique est plus élevé. Et lorsque la performance énergétique devient plus élevée, le logement prend de la valeur et possède un prix supérieur sur le marché immobilier.

La valeur verte : enflammée par l’augmentation des coûts de l’énergie

L’augmentation du coût de l’énergie tient un rôle très important pour l’émergence de la valeur verte par rapport au marché immobilier. D’ailleurs, la mise en place de certifications, labels ou réglementations a permis le développement et l’identification de cette valeur. L’engagement d’afficher la performance énergétique des logements a constitué un véritable tournant du point de vue de la création de la valeur verte. En général, plusieurs études effectuées sur la valeur verte se concentrent sur la performance énergétique. Élaborées  sur la base des données des différents notaires français, ces analyses prouvent qu’une valeur verte des bâtiments existe et qu’elle a un impact exact sur la valorisation d’un bien immobilier.

Argument de la vente : la proximité de la verdure

L’influence du DPE ou Diagnostic de la Performance Énergétique devient désormais incontestable. La présence de sites naturels et d’espaces verts à proximité du bien est aussi de plus en plus sollicitée par les acquéreurs et acheteurs. Ainsi, dans la plupart de cas, les différents espaces verts publics placés autour d’un bien immobilier donnent la possibilité aux propriétaires d’établir un loyer ou prix de vente plus élevé que pour des logements similaires, mais plus écartés de la verdure.

Combien de m2 peut-on gagner en quittant Paris ?
Quelle tendance pour le marché immobilier en 2020 ?